«C’est un objectif à long terme» – Le chef de la WTA ne s’attend pas à ce que l’égalité financière soit le résultat immédiat de la fusion WTA / ATP


Le chef de la WTA, Steve Simon, a soutenu l’idée d’une fusion avec l’ATP, mais admet que le tennis féminin peut encore devoir attendre l’inégalité financière même si cela se produit.

Des rumeurs, lancées par Roger Federer, ont persisté sur le fait que des pourparlers pourraient avoir lieu pour fusionner les deux instances dirigeantes du tennis, ce qui laisse espérer que l’écart financier entre les hommes et les femmes pourrait se réduire.

Cependant, même si Simon, le chef de file de la WTA, voit les avantages d’une fusion, il ne pense pas que la parité financière fera partie d’un accord initial.

« Vous ne pouvez certainement pas répondre à ces attentes selon lesquelles (l’égalité financière) est immédiatement là », a déclaré Simon au Telegraph. «Je pense que c’est un objectif à long terme.

«Mais je pense qu’en nous unissant, nous présentons le sport d’une manière que nos fans et nos partenaires et le marché adopteront.

«De plus, si nous pouvions arriver à ce stade (d’un seul corps fusionné), vous auriez toujours un calendrier masculin, vous auriez toujours un calendrier féminin, vous auriez toujours des épreuves combinées.

«Toutes les installations ne peuvent pas accueillir un champ combiné. Mais avec le temps, si vous êtes une organisation, vous avez de bien meilleures chances de résoudre. « 

« [A merger] nous empêcherait de rivaliser, tout le monde y perd.

«Une fusion est une route longue et sinueuse. Mais vous aimeriez penser que tout le monde devrait être traité sur un pied d’égalité. »

Suivez-nous sur Twitter @ T365Official et comme notre la page Facebook.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.