Les gourous de Rafael Nadal, Toni Nadal et Carlos Moya, se prononcent sur ses grands rivaux


Ils ont été deux des figures les plus influentes de la carrière de Rafael Nadal et maintenant son ancien entraîneur Toni Nadal et son mentor actuel Carlos Moya ont donné leur point de vue sur ses plus grands rivaux dans une interview avec Playersport’s Cut.

Que pensez-vous de Roger Federer?

Toni Nadal: «Pour moi, c’est un merveilleux joueur. J’aime beaucoup regarder Roger Federer. Si je n’étais pas l’oncle ni l’entraîneur de Rafael, je voudrais que Federer remporte tous les matchs. Mais au final, j’aime la façon dont il joue, car il est très élégant mais aussi très efficace. Je sais que Federer est le meilleur de tous les temps, je ne sais pas qui; peut-être Rod Laver ou Rafael, il n’est pas trop loin. Mais pour le moment, Federer est le meilleur. »

Réflexions sur Novak Djokovic?

Toni Nadal: «Pour nous, c’était toujours plus difficile de jouer contre Djokovic. Parce qu’il ne s’agit pas de savoir lequel d’entre eux est le meilleur. Pour nous, quand nous jouons contre Federer, nous avons un moyen de le battre. Dans mon esprit, avant d’aller en cour, je sais ce que nous devons faire. Lorsque nous jouons contre Djokovic, plusieurs fois, nous ne savions pas exactement ce que nous devions faire. C’est plus difficile pour moi. Je préfère jouer contre Federer. »

Comment avez-vous approché quelqu’un comme Daniil Medvedev lors de la finale de l’US Open l’année dernière?

Carlos Moya: «Eh bien, c’était un peu de tout, bien sûr tactiquement. Ils se sont affrontés quelques semaines auparavant en finale au Canada, lorsque Rafa a gagné assez facilement. Le début a été difficile, mais ensuite il a très bien joué et il a gagné facilement. Medvedev a ensuite gagné à Cincinnati, ce n’était donc pas une surprise de lui faire face en finale de l’US Open. »

Rafael Nadal étreignant le trophée de l'US Open

Que pensez-vous de la rencontre avec Rafa en tête de la finale de l’US Open?

Carlos Moya: «Honnêtement, nous pensions que plus le match était long, mieux c’était pour Rafa. Parce que si vous vous en souvenez, il a eu un peu de mal pendant le tournoi. Il a joué de nombreux matchs cet été-là. Et nous pensions que plus c’était long, mieux ce serait pour Rafa. Et après avoir remporté les deux premiers sets, j’ai pensé: je pense que c’est presque fini. Je ne pense pas qu’il va pouvoir revenir. Mais c’était incroyable ce qui s’est passé après ça. Rafa était deux sets et une rupture dans le troisième set mais il n’a pas pu se convertir. Et puis il avait des points de rupture pour aller servir pour le match et puis les choses ont vraiment, vraiment mal tourné pour Rafa. Mais oui, il s’agissait de le convaincre qu’il n’est pas facile de disputer une première finale du Grand Chelem contre un joueur qui a disputé tant de finales comme Rafa. »

Quelle a été la clé pour que Rafa remporte le cinquième set?

Carlos Moya: «L’expérience a été très importante pour moi. Mais aussi, Rafa a le jeu pour s’adapter et changer les choses et essayer de faire du mal au jeu de Daniil. Mais honnêtement, je pense que Medvedev a complètement changé de tactique quand il était en panne et cela nous a un peu surpris. »

Est-il difficile pour quelqu’un comme Rafa de jouer à Medvedev?

Carlos Moya: «Il est comme un mur. Vous n’êtes pas habitué à jouer des gars comme lui qui restent loin de la ligne de base et un grand gars qui court. Je veux dire, c’est un si bon athlète et c’est très difficile de le surpasser. Je pense qu’il faut changer le rythme, alterner un peu, jouer des balles basses, des balles hautes. Faites-le avancer un peu, tranche. Essayez de bien mélanger les choses, car si vous jouez fort et essayez de gagner, c’est un joueur très difficile à battre.

«Donc, ce que je veux dire quand j’ai dit qu’il a changé son jeu à mon avis, c’est qu’il est venu au volley. Après deux sets, il a commencé à servir et à reprendre des volées, à tenter ses tirs, à raccourcir les points. Je pense que cela a fonctionné pour lui. Dans le 5ème set, il était 1/0 15-40, si je ne me trompe pas. Donc, je ne sais pas ce qui aurait pu arriver si Rafa ne pouvait pas tenir son service à ce moment-là. Mais oui, il nous a pris par surprise après ces 2 sets à zéro. Il a changé de tactique et cela montre à quel point il est bon. »

Toni Nadal et Carlos Moya s’entretenaient avec Eurosport dans le cadre de sa série Players’s Cut qui, cette semaine, présente Rafa Nadal. Coupe des joueurs diffusée à partir de 19 h CEST chaque soir cette semaine. Vérifiez les listes locales.

Comme notre la page Facebook et suivez-nous sur Twitter @ T365Official.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.